L'Orkatitude


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Le site  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Debrief][32] Lisle jourdain 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uzgruhk
Mekano
Mekano
avatar

Nombre de messages : 1978
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: [Debrief][32] Lisle jourdain 2009   Mer 29 Juil - 0:36

Ayé je peux enfin poster mon débrief ici aussi :

Citation :
Mon debrief à moi du tournoi :

Inscrit un peu à l'arrache quand nico m'annonce par mail que le nombre de place va être short (j'envoie la liste et le chèque dans la foulée sans savoir si je pourrais vraiment viendre)


Je me pointe donc samedi matin, légèrement à la bourre à cause du portail automatique du pote qui m'hébergeait que j'arrivais pas à ouvrir et me présente au controle wysiwyg (tiens c'est nouveau ça et une idée qu'elle est pas mauvaise - par contre je rejoins chaipluski qui disait en substance que quitte à faire un contrôle Wysiwyg autant lui donner un côté impératif).

manque de pot un de mes nobs avait pas son emblème, je me fais fluotter la liste... argh... alors qu'en fait si. Je l'avais l'emblème... mais sur un autre nob. ça m'apprendra à ranger mes figs dans les mauvaises cases de la malette...

Ma liste en très résumé :
du boss, du nob en truk, du meganob en truk, du gromek CFK, 2 patés de 30 boyz, 1 paté de 20, des kommandos, des pillards et un chariot.

Sur le papier ça en jette et tous mes adversaires feront genre "elle est trop trop dur ta liste"... mouaif, moi j'en connais la valeur je sais qu'en une ou deux phases de tir, il ne reste plus grand chose de tout ça. pas la peine de jouer des faux airs de joueur battu d'avance avec moi, ya une partie dure dans ma liste (c'est vrai) mais ya quand même une bonne partie en carton (d'ailleurs je serais curieux de connaître ma note de compo).



Bon je me présente à mon premier adversaire sachant que j'ai un peu la tête dans le cul, j'annonce la couleur j'ai une ligne fluottée. erreur... là j'en vois au moins 5 fluottées sur celle de mon adversaire. Plus, pas de pion objo (ça j'avoue ça m'a foutu la haine). non content de me piquer l'initiative, il m'annonce après quelques minutes d'intense réflexion qu'il me la laisse tout compte fait (je le connais le coup, c'est genre pour contester des objos en jouant après l'adversaire).
Malgré son accent chantant, je peux pas vraiment dire que l'adversaire fut agréable à jouer (genre tout le temps à sortir un point de règle à la vitesse de la lumière qui ne me donnait qu'une seule envie : vérifier ses dires dans le bouquin de règle, même si ça prenait du temps). Un joueur faussement sympa qui m'a quand même gratifié, suite à notre égalité tour 4, d'un "ah ça me fait chier". ben si ça te fait chier tu viens pas jouer. Je refuse de jouer le 5ème tour dans ces conditions, l'heure c'est l'heure surtout que mon adversaire a perdu plus de temps sur ses tours que moi sur les miens (à déplacer trois fois un serpent pour optimiser la position) alors qu'il est loin d'avoir autant de figs à bouger (excusez du peu).

Je me fais chier et cette partie me met sur la défensive pour toute la journée (mes excuses à mes adversaires suivants qui n'y étaient pour rien). Egalité quand même et encore la prise de son objo au dernier tour par ses vengeurs était franchement franchement limite (mais j'ai rien dit sur le coup). Je prends 2 points d'objo secondaire, je devais passer deux choix de troupe dans la zone de déploiement adverse.


Deuxième partie contre William et ses dark angels... et quelle partie mazette. mon armée fait son effet au déploiement... William me surprend avec sa ravenwing tour 1 en me séchant mes deux truks et une grosse partie de mes meganobz. tour 2 c'est la loose pour moi j'ai perdu mes meganobz mes nobz sont à patte face au bunker. dans ces conditions va valloir aller chercher l'égalité avec les dents.

Je fais ouvrir le bunker par mon boss (pas de souci, son surnom c'est le décapsuleur) histoire de me garder la possibilité de contester en fin de partie. Je prends position avec mes flingboyz pendant que les nobz encaissent stoïquement, heroïquement et jusqu'à la mort la phase de tir adverse. William en vient à bout non sans avoir du concentrer absolument tous ses tirs dispo sur eux. Ce qui me fera gagner un temps précieux. j'entoure le bunker avec mes premiers pistolboyz pendant que les flingboyz sont dedans, pour repousser l'assaut des dark angels. ses totors dans le raider parviennent à repousser mes deux escouades et s'installent dans le bunker. je conteste, comme prévu initialement avec ma dernière escouade de boyz et je ne le charge pas, histoire de pas me faire démonter au CAC par ses moults attaques énergétiques et son init supérieure. pas de tour supplémentaire.

J'arrache l'égalité. ouf, il était temps que ça s'arrête. J'aurais été dans la mouise avec un tour supp.Partie super sympa avec un joueur excellent. je crois avoir pris tous les objos secondaires mais je me souviens plus lequel c'était en fait Smile.


Troisième partie contre un démon (le seul du tournoi je crois)

bon le scenar est zarbe et les démons je connais un peu; j'essaie donc d'occuper le terrain au mieux, en ne laissant pas de trous derrière mes lignes pour me bouffer un démon majeur dans le cul. les dieux du chaos sont pas d'accords avec lui, la mauvaise vague déboule, il a pas de bol sur ses jets de réserve. je fais du safari avec les flingboyz planqués dans le chariot contre les demons arrivés au compte goutte, mes nobz offrent une super diversion aux PD et au buveur de sang. je démonte tout comme il faut et parvient à activer une balise à l'init (faut juste insister, j'ai quand même passé 4 tours dessus). Comme le résultat est à peu près plié (on marque les points à chaque tour de joueur), Je débarque mes meganobz devant son buveur à 1 PV histoire de ménager un peu de suspens (car si table rase = egalité) et de pas refuser totalement le fight (je me mets à sa place ça m'aurait bien gonflé de tomber sur un joueur qui refuse le fight) pour un petit duel final. Malgré tout il fallait encore dégager le gardien des secrets pour ça.


victoire majeure et j'accomplis mes deux objos sec. joueur très sympa qui a manqué de réussite.


bonne bouffe le soir (c'était trop bon) bonne discussions aussi avec Tsuki Yomi notamment et quelques autres joueurs orks dont un dont j'ai oublié le nom mais qui a de supers idées de conversion (son grotsnik est excellent, de même que le pion d'objectif qui raconte l'histoire de sa waaagh)

Et hop ça repart pour le lendemain.


le lendemain contre Julien et ses CDD. alors là... je dois dire. ce fut la partie au cours de laquelle j'ai le plus appris. je suis pas un joueur acharné (enfin je crois pas) et donc je maîtrise pas beaucoup les tactiques et même des fois, les règles. Et là ce fut la leçon.

Je sais au tour 1 que je me fais massacrer sur le scenar, je tire probablement une mine déconfite, au point que je me demande, tour 2 si ça vaut le coup de continuer.

Qu'on s'entende bien : Julien, non content d'être un très bon peintre, est un très bon joueur. Qui maitrise parfaitement son armée et a su tirer profit du scenar et de mes erreurs (je l'ai pas vu venir le gabarit de souffle). J'avais aucune chance (surtout en faisant un aussi mauvais choix en début de scenar), mais il a été loyal et totalement fairplay et ce à tout moment de la partie. Juste il jouait trop bien pour moi.

Bref je sais tour 2 que je prends un massacre sur le scenar et la question se pose : est-ce que ça vaut le coup de continuer. j'avoue que j'étais frustré à ce stade là de la partie, malgré les qualités de mon adversaire. Un sursaut d'orgueil me fait repartir en selle et on ira finalement jusqu'à jouer les deux tours supplémentaires ! (même si ça ne présentait de l'intérêt que pour moi)

J'ai beau prendre un massacre à l'objo, je sais qu'à long terme j'ai moyen de m'amuser. Alors allons y gaiement. Mes flingboyz sont toujours aussi énormes, dégageant le QG adverse, j'envoie les meganobz en apat pour casser du land raider (j'en immobilise un) et je ravage avec mes nobz.
j'atteins pile poil le dernier objo au dernier tour avec mes nobz mais il fallait passer un tour complet au contact pour espérer le détruire. Grand Seigneur, Julien m'octroie l'objo secondaire malgré tout (sachant que j'avais détruit le premier). je le soupçonne même d'avoir volontairement laissé son escouade de chevaliers gris à portée de mes nobz pour me permettre de charger et me rapprocher de l'objo.

bilan : massacre dans ma gueule mais j'ai marqué les 5 points d'objo secondaires et suffisamment de points de victoire pour peser sur mon classement toutes choses égales par ailleurs.

Rétrospectivement c'est le genre de partie qui mérite d'être jouée. même si sur le coup ça frustre dès le départ. Ceci dit, Julien a été super fairplay de bout en bout. Je reprocherais juste au scenar que dans la plupart des cas, le résultat final soit connu dès letour 2, ça enlève tout suspens pour la suite.


Dernière partie contre Laurent et ses orks. j'ai jamais joué contre des orks, ça va être fun. en annihilation en plus. il a plein de points d'annihilation, moi très peu. sur le papier je pars donc gagnant. mais sur le terrain au déploiement je vois bien que ça va piquer avec mes piétons. ouf consolation : j'ai la premier tour... sauf que comme un vil pillard deathskull, il obtient 6 sur son jet et me la vole. résultat sans appel, je prends la mort sur ses premières phases de tir. heureusement pour moi il commet l'erreur de trop avancer ses motos. morts pour morts (un obusier sur des nobz ça pique), j'en profite pour charger son big boss et ses motos. je les extermine tous en deux tours. son boss ne fera rien, le mien sera l'homme du match. je poursuis sur ma lancée avec des boyz, des kramboyz pendant qu'à 1 Pv mon big boss tente une échappée solitaire pour chopper le véhicule volé : boum, immobilisé et arme détruite. toujours ça de pris.

de l'autre côté je dois rivaliser d'inventivité avec mes troupes pour détruire un max de points d'annihilation avec le moins de troupes possibles. les meganobz s'exterminent joyeusement, et le nob de mes flingboyz parvient heroïquement à stoper le chariot de guerre d'un coup de pince bien placé. mes kommandos et son kopter arrivent mega à la bourre, mais finalement pour mes kommandos c'est pas plus mal. il ne me reste qu'eux et une escouade de boyz quand j'atteins enfin ses 15 pillards en fond de cour qui m'auront fait très très très mal.

je lâche 8 points d'annihilation, j'en prends 10. egalité mais ric-rac. j'étais parti défaitiste je finis à deux doigts de voler une victoire (ceci dit ç'aurait été du vol vu comment j'ai pris cher).

côté objo sec, j'avais proposé en début de partie de se faire un duel de boss quand Laurent m'annonce qu'il a déjà choisi son objo. du coup je révise mon choix et choisi de détruire les deux tanks les plus chers. en ne parvenant pas à détruire l'obuzier, je perds le deuxième objo secondaire... rageant. surtout quand il révèle son objo secondaire : tuer mon boss avec le sien ! j'aurais du rester sur mon idée initiale Smile

Finalement ce dernier résultat est tout à fait convenable et la partie fut super sympa. j'avais déjà croisé laurent il y a deux ans avec mes orks contre ses nécrons.

je me classe 24ème, alors que j'ai pour habitude d'écumer les fonds de classement.


côté vert j'ai trouvé deux bien belles armées vertes, celle de Fred et ses boyz façon dark-angels, un régal pour les yeux et les idées et celle du joueur dont j'ai oublié le nom mais qui a plein de super idée qu'elles sont trop biens (bazoogrots fendards, pions objos excellents, conversion de grotsnik au petits oignons, chariot de guerre forge world avec le gyrophare qui s'allume)

Les +
- les scenars
- les orgas toujours dispo, clairs et sans ambiguités dans leurs arbitrages
- le Wysiwyg
- la bouffe du samedi soir
- les joueurs
- les belles armées que j'ai croisé (Julien) et aussi celles que j'ai pas croisé (y'avait deux armées eldars qui méritaient le coup d'oeil, puis yavait aussi les deux armées orks citées)

Les -
- le règlement de tournoi modifié un peu à la dernière minute sur les objos secondaires par rapport à ce qui avait été posté sur les forums et qui m'a fait passer pour un emmerdeur sur mon premier match (ben ouais mais j'assume).
- le 4ème scenar qui manquait un peu de suspens
- le portail électrique du pote que j'ai du forcer le samedi matin pour partir.


Ce tournoi est toujours aussi excellent. j'avais pas pu venir l'année dernière étant en plein déménagement mais je suis revenu de loin avec grand plaisir cette année.

côté photos, voici les miennes :

http://www.kalderasha.net/photo/lislejourdain2009/

côté verts, ça donne ça :

Les Mork Angels de Fred (parodie efficace des dark angels):






Pour le fun :


une pose que j'ai bien kiffé pour un seigneur fantome :








c'est l'histoire d'un mek (cette bannière narrant la waaagh d'un joueur m'impressionne toujours autant dans sa réalisation) :




un pion objo qu'il est tout con mais franchement bien trouvé (même joueur gagne encore) :








une conversion de grotsnik super sympathique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Debrief][32] Lisle jourdain 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2000] Korsairs Mad Moonz d'Uzgruhk [Lisle jourdain / OD2]
» [Archive 2009] [Non officielle] Provins
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orkatitude :: Orkatitude :: Evènements-
Sauter vers: