L'Orkatitude


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Le site  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La bataille des steppes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruzdruk
Squig
Squig
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 40
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: La bataille des steppes   Mer 21 Avr - 14:30

Bien, histoire de nous mettre dans le bain, je publierais les rapports de bataille de la vue d'un des Nobz de la bande. Nommé Ruzdruk, ce dernier a gagné ces galons grâce a sa cervelle et a ces muscles, ce qui en fait un Ork hors du commun.

Avant tout, l'armée est orienté fluff non optimisation, elle rencontrera très souvent du space marine ces débuts ce qui marquera le fait que le monde ou le clan débutera sera un monde impérial.
un petit oeil vous permettra de voir la composition de l'armée
Spoiler:
 



Les combats se feront tout d'abord pour la planète puis, a plus grande échelle a mesure que les forces du clan augmenterons.



Le commencement:



Un char volé explosa sur leur droite dans une gerbe de débris, quelques morceaux d’orks suivirent avant que l’épaisse fumée huileuse ne se dissipe révélant un cratère ou une bande sonnée tentait de se rallier. Sur leur gauche Ruzdruk avisa une Dreagnouth vénérable dont la visée lazer cherchait un éventuel adversaire
« K’est ce k’on fé Ruzdruk ? L’chef y veut vrément ta peau cé sur… »
Oservant l’objectif désigné par son chef de bande, Ruzdruk fronça les sourcils avant de reporter son attention sur le Dreagnouth.
« Silence Ulruk! Z’attendez qu’j’dise go pour y aller… Pas enkore »
A sa droite, la bande du véhicule volé sortait de sa torpeur, et s’avisa du Dreagnouth. Ce dernier pivota sur eux dans un grincement de métal avant de leur marcher dessus, dépassant Ruzdruk et ces boys.
« Maint’nant ! On kourt l’plus vite possible et Buldrak t’y colle une mine magnetik sur l’dos ! Go!! »
Sans demander leur reste, les Orks se mirent en branle tandis que l’autre bande essuyait les premiers tirs de la machine impériale. Se plaçant dans le dos de la bête d’acier, un des boys s'éxecuta et courru coller une des galettes sur le dos de l’engin.
Le boys le fit de mauvaise grâce, mais l’arme de son chef braquée dans son dos et le mauvais caractère de ce dernier lui firent trouver le courage d'y aller. Même si sa tentative fut couronnée de succès, le boys n’en tira aucune gloire, au vu de la pince énergétique qui le sectionna en deux. Néanmoins une immense déflagration ponctua les dernières velléités de l’engin impérial.

Ruzdrug observa rapidement le groupe qui lui faisait face et reconnu Murgoz. Ce dernier lui fit un signe et repartit au pas de course avec les reste de sa bande en direction des Marines boys.
Poursuivant sa mission, l’Ork et ces compères arrivèrent sur le point qu’ils devaient tenir coute que coute. Après avoir sécurisé la zone au prix de deux de ces Orks, Ruzdruk fit ce qui lui plaisait le plus dans la vie. Faire tonner son fling dans un concert de détonations. Une vingtaine de minutes plus tard, ils étaient maitres de leur bastion et rien ne semblait plus vraiment pouvoir les inquiéter. Aussi ne fût il pas surprit d’entendre le vrombissement du Truc de son Nobz. Ce dernier sauta de son engin accompagné de ces lèches cul, comme Ruzdrug et ces gars les appelaient.

Vantards et toujours derrière, ils écornaient l’honneur de la bande et s’accaparait les exploits de Ruzdruk et ces gars sans vergogne. Toutefois quelque chose d’important allait se passer aujourd’hui, les gars de Ruzdruk le sentaient, et ils savaient que ça avait à voir avec la récente mort du big boss. En effet, nombreux étaient au courant que Ruzdruk était tombé en disgrâce après avoir « trouvé l’fling’ custom du Big Boss par terre » et depuis ce jour, le Nobz de la bande s’évertuait a essayer de se débarrasser de Ruzdruk. Les boys n’étaient pas dupes, les deux Orks était de masse égale, et jouissait de la loyauté de la moitié de la bande chacun, mais surtout leur ancien Big boss était passé de vie a trépas, laissant place a un nouveau venu qui semblait apprécier Ruzdruk et ces boys. Mais là ou Ruzdruk pêchait était son équipement. Etant pas le chef il n’avait pas le droit au privilège de choisir en premier en temps normal, mais devant les suspicions de son Nobz, autant dire qu’il n’avait rien, pas même une armure lourde ou un fling’ custom.
Alors que le Nobz de la bande approchait en regardant d’un air mauvais Ruzdruk, ce dernier s’avisa d’une demi douzaine de scout qui approchaient, ils étaient équipé des fling’ custom des zoms.

« T’es enkore vivant l’avorton ? J’t’avais dit d’sécuriser le point pas d’y faire la sieste ! »
Indifférent aux différents cadavres de zoms le Nobz avançait sur son second. Les deux orks se jaugèrent du regard. A cet instant trois suivants du Boss furent faucher part des tirs précis et tous se jetèrent à l’ abri, les deux chefs aussi, non sans noté que l'avantae du nombre n'était plus en faveur du Nobz pas égal au deux parties.
Dans la tourmente d’acier qui arrachaient des morceaux de plastbéton au bâtiment, les deux Orks se regardaient en chien de faïence tout en beuglant leurs ordres, pourtant la tension palpable des deux protagonistes rendait nerveux les boys.
Cloués sous le feu, Ruzdruk réfléchissait a tirer parti de l’affaire quand soudain une idée germa dans son cerveau
Une nouvelle grêle de balles s’écrasa sur le mur et un rapide coup d’œil permis a Ruzdruk de s’apercevoir que des Marines Boys profitait des tirs de couverture des scouts pour progresser sur eux, un gars de son Nobz voulut en faire autant, mais une balle le réduicit au silence. D’un bond Ruzdruk s’élança sur la première rangée de protection pour observer la progression, c'était le moment ou jamais. Rapidement il gagna le coin d'un mur et se posta, tirant une rafale maladroite qui néanmoins par une coup de Mork étendit un Marine boys.
Voyant leurs camarades repérés, les scouts canardèrent de plus belle l’enceinte du bunker. C’est à cet instant que Ruzdruk décida d’agir
« Eyh espèce de Squig puant, tu voudrais pas t’battre pour une fois ? Komme un ork ? Va déloger les zoms d'la colline avek tes kafards »
Sous la phrase insultante, le boss de la bande, couru sur son adversaire pour se camper devant lui, faisant dos au découvert
« Cé ki k’est l’squig ! T’as même pas une armure et un vré flingue et tu m’provokes !? Té complêtement taré Ruzdruk ! Et r’garde autour d’toi ki cé ki kommande des kafards ? »
Malgré la tourmente de balles, les Orks retenaient leurs souffles, ça allait chauffer.
« Pas b’soin d’un fling’ custom pour t’buter face de grot ! T’as p’t’etre une grosse armure mais tu fé k’a paradé d’vant l’Big Boss avek, kan y a d’la bagarre tes kopains et toi z'êtes toujours derrière ! Et t'as autant d'cervelle qu'un Squiggoth! »
Avant que le boss ai put répondre, Ruzdruk le visa de son fling et tira dans le tas, sans lâcher la gâchette, ces balles ricochaient sur l’armure lourde du boss et sur sa machoires d'fer. Alors que son arme cliquetait dans le vide, Ruzdruk, visiblement rendu hagard par l’euphorie du bruit de son fling’, sourit largement a son boss qui lui ne souriait pas du tout. Son armure était couverte d'impacts de balles, mais avait tenu bon, sa machoire d'fer elle, par contre était tordue. Légèrement tremblant suite a la grèle de balles, il pointa un doigt et un regard injecté de sang sur Ruzdruk en braillant

« Quand t’aura fini d’jouer, j’vé t’krevé ! Tu krois k’tu peux m’faire mal avec ton fling’ pourrit !!! »
Ruzdruk souriait toujours a pleine dents, il observa d'un oeil les Scouts dont les viseurs lazer mouchetaient le crâne et la gorge exposés du Nobz, quand un Boys de la bande voulut parler

"Euh... Boss....T'as des truks rouges sur..."

D'un geste impérieux le nobz le fit taire et tira son lourd kikoup

"Ferm'là toi! Alors Ruzdruk tu r'fuses de krever dans une mission j'savais k'tu m'attir'rais des problèmes, j'vé m'okkuper d'toi moi même!! T'croyais vrément pouvoir m'tuer avek c'fling' pourri? hein 'spece de squig! "

Toujours souriant, Ruzdruk, répondit d'un air mauvais en désignant les Scouts
« Moi ? Non. Eux par kontre si… »
Suivant du regard le geste de son lieutenant, le Nobz avisa les Scout qui avaient leur fusil braqué sur lui, il voulu répondre un truc en se rendant compte avec horreur qu’il était totalement à découvert, tant il avait reculé sous les balles. Mais rien ne sortit de sa bouche lorsque sa tête et sa gorge explosèrent sous l’impact des balles dans un tas d’humeurs vertes.

Se retournant, Ruzdruk engagea un nouveau chargeur alors que les orks fidèles au Nobz le regardaient hébétés, d’un mouvement leste il canarda ceux dont la tronche lui revenait pas, deux d'entre eux s'écroulèrent.
« Maint’nant c’moi l’boss ! On fait c’ke j’dis ok ! »
Derrière lui ces gars éclatèrent en hurlement Waagh pour répondre a ces mots, bientôt reprit par les survivant du Nobz. « Vous les kafards ! Vous empêcher les Marines Boys de progressé pour l’instant. J’vé me faire beau. Ensuite on ira les kognés et vous s’rez en première ligne. Ca vous changera ! »
tandis que les quatre survivants de la bande du Nobz tiraient et retrouvaient la joie d'être d'vré zorks, Rapidement, avec la dextérité des Death Skull, il traina son ancien chef dans un coin et dépouilla son adversaire de ces possessions avant de les enfiler, une fois Harnaché et armé d'un nouveau fling' karrément bien, il se mit à brailler
« On va aller leur mettre la pâté au Marines Boys ! Tout l’monde s’bat et personne s’barre ! Cé klair !? Waaagggghhh !! »
Dans un seul élan Ruzdruk et ces Boys se jetèrent sur les Marines boys qui étaient a porté de charge… Au loin les scouts étaient pris à revers par les gars de Murgoz. Dans le lointain le tir des kanons des zoms devenaient sporadiques, la bataille était gagnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La bataille des steppes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille des steppes
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orkatitude :: Orkatitude :: Récits et Rapports de batailles-
Sauter vers: