L'Orkatitude


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Le site  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grobrank
Mekano
Mekano
avatar

Nombre de messages : 1647
Age : 45
Localisation : Charadon Prime
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   Dim 3 Avr - 12:48

Paf directement en 1024px de large, la partie d'hier pour distraire votre dimanche : le retour des defskulz de Nazbrokk contre l'ordo hereticus.

C'est du 40K5 basique à 4000 pts en bi-objo, l'intitulé "apo" est un peu arbitraire de nos jours. Car c'est le genre routinier qui se joue avec du "pris sur l'étagère", en tirant une mission le jour même, en l'espace de 4-5h si on fait les gols à côté (d'autant qu'en club, on a toujours une proportion de "manouchage" autour, i.e. d'oisifs qui glandouillent en faisant des commentaires finauds afin de se sentir exister).



Originalité : la formation ordo hereticus "convocation of wrath" de l'IA apo 2. Grosso-modo, pour 100 pts la formation de sisters mécanisées est obstinée et a +1F sur les souffles. C'est flouffe, tout sauf performant (l'obstination, quand on a du st-lucius à 5 pts c'est gadget), mais pour le coup ça a permis de casser 2-3 boît' à coups de flamer lourd.

En face, rien d'original, mek stompa qui sert plus d'enclume qu'autre chose, fighta-bomma qui lâche son trèfle de bomz en arrivant puis se cantonne à tirer dans du derrière de rhino ; pour le coup, je jouais environ 160 gurines seulement, accentuant l'aspect "run-of-the-mill" de la partie. Diversion/attrition à coups de koptas qui cassent de l'exorciste et du rhino avant de périr à coups d'eversor gardien de but, mur de 12 boît' pour faire l'autre enclume de flanc, et véritable mouvement assuré par une poignée de tankbustas et de nobz en slip. Les frimeurs visibles sur la gauche de l'image auraient été fortuitement en meilleure position de contestation, mais Kaptin Grosslok les a détournés pour saisir l'occasion d'essayer son quad-snazzgun de lusque sur un lightning tout neuf qui voletait dans les parages, endommageant son autocanon AA et sauvant indirectement le fighta-bomma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulsangue
Boy
Boy


Nombre de messages : 164
Age : 31
Localisation : Rouen, Normandie
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   Dim 3 Avr - 14:08

Merci à toi pour ce petit résumé rapide qui me fait dire que je devrais peut-être déménager quelques part ailleurs parce que par chez moi les joueurs de club sont pas "fun"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starwalker
Mioch'
Mioch'
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 25
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/11/2010

MessageSujet: Re: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   Dim 3 Avr - 14:55

Et qui a gagné? (comment ça on s'en fout?)


En tout cas c'est fort beau tout ce bleu, joli rendu sur une table polaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grobrank
Mekano
Mekano
avatar

Nombre de messages : 1647
Age : 45
Localisation : Charadon Prime
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   Dim 3 Avr - 15:32

En effet l'issue est accessoire ; en l'occurrence, la partie s'est terminée à égalité quand les nobz restants étaient à genre 5" de l'objectif adverse, tandis que le leur était tenu par une bande de boyz, rameutée après que les 30 grots initialement affectés eurent été dispersés par une callidus.

Le stompa demeurait, immobile et sans armes (hormis je crois le grofling dorsal) après une série de dommages dégressifs : -2PS puis -1PS puis un cumul d'armes détruites / immobilisations. Le Doomhammer a été martyrisé par les tankbustas, eux-mêmes finis par des arcoflagellants (ça joue durz à tous les niveaux, vous constatez).

Le problème au club, ou plutôt l'ambiguïté, est que 40K est à l'origine le jeu principal, mais que les membres jouent généralement à un tas de choses, surtout warmachine, et divers systèmes allant d'Eden à Blitzkrieg. Donc on a aussi bien des vieux avec 4000+ pts peints qui sortent occasionnellement, que des jeunes qui peinent à aligner 1000 pts de bric et de broc.

Donc comme dans la plupart des assos, on cherche à ne pas trop creuser le fossé entre les catégories, mais c'est symbolique ; notre tournoi de septembre über-compo sera reconduit à 3000 pts minimum, parce que c'est le format où 40K fait sentir ses avantages comparatifs pour les adultes (plein de bonshommes de toutes catégories avec prime au bricolage/barbouillage).

Pour voir, après la partie principale, j'ai joué avec le fils ado d'un de nos vieux membres, ce qui est un rappel à la réalité pour le sonné dont l'ordinaire est fait d'apo, de tournoi et parfois d'exercice ETC : bonshommes disparates et gurines en vrac (symptômes de bricolage/barbouillage = corvée), méconnaissance des règles basiques, concentration à la ramasse (oké, c'était le soir), et même incapacité à compter de tête combien font 8 gaunts * 3 tirs (merde, les tables de multiplication, ça a dû partir à la benne avec la méthode de lecture syllabaire !).

Ce qui nous ramène à nos histoires de listes d'armée archétypiques : déjà, rien que la démarche de chercher une liste (quoi qu'on en fasse après, et déjà il faut réaliser les gurines...), c'est déjà un signe d'implication !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Gretch
Boy
Boy
avatar

Nombre de messages : 166
Age : 21
Date d'inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   Dim 3 Avr - 17:53

Tous les jeunes sont pas des archétypes de soit" petit con qui fait tomber ta fig que t'as passé 3 jours dessus et qui joue marines pask y faut pas bcp de figs pour jouer et en plus c'est les plus forts ça se voient sur leurs armures " soit "petit con qui veut jouer avec toi alors qui connaît pas les règles mais vu qui joue pas y peut pas les connaitre (on se demande si c'en est vraiment un alors ? ) "
Et après , je suis dans un club où les membres sont "ouverts " et les adultes n'ont pas forcément une armée avec au moins une escouade de peinte ..

Après aussi , si c'est le père de ton adversaire qui l'a forcé , c'est sûr qu'il y mettra pas toute sa bonne volonté le gretch ..(enfin , j'avoue que les tables de multiplication ça craint beaucoup . )

Et tu sais , 3 ado qui possède 1000 points chacun ça fait 3000 points , et tu peux leur apprendre les règles 3 fois plus vite sans que ça soit plus une torture que si tu jouais contre un seul . Et après ils pourront joueur ensemble , avec leur tites figs pas peintes et à moitié montées .


The Gretch , un ado qui en a marre des archétypes basés sur des gamins de 9 ans qui veulent jouer aux petits soldats avec ta magnifque fig de Big boss ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grobrank
Mekano
Mekano
avatar

Nombre de messages : 1647
Age : 45
Localisation : Charadon Prime
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   Dim 3 Avr - 19:15

Justement, ce n'est pas un cas caricatural, mais tout bonnement typique - i.e., l'un dans l'autre, représentatif de ce qu'on peut voir en asso ou en magasin. Volontaire pour le trip au point de rester la journée durant, mais pas plus énervé que ça. A mi-chemin entre le jeune d'élite qui va chercher les clés, tient la "buvette", barbouille ses trucs dès qu'il a dix minutes tout en montant un mini-tournoi interne occasionnel, et le "cercle de tapeurs" qui vient juste pour s'assoir dans un coin et discuter de DoW2.

Il ne s'agit pas de dénoncer un scandale, ni de se moquer d'un spécimen indésirable, mais de rappeler qu'on brasse toutes les catégories, comme ici-même, et que le contraste est d'autant plus sensible que se sont développées des pratiques "poussées" du zobby (faire des bornes, aligner des cageots de gurines routinièrement). D'autant qu'on est une asso dont les tenanciers cumulent des bornes au compteur, avec comme doctrine de mettre en avant tout le panel barbouillage/bricolage et flouffe plus que poutrage (tout en pouvant gérer cet aspect).

Le truc, c'est que rien ne vient rapidement, et qu'il faut parfois aller chercher le jeune pour qu'il fasse sa paire de partie hors-contexte, histoire d'avoir de l'XP différent de son cercle.

En l'occurrence, prenons le cas sensible du "rendement" de l'armée en termes de rapport dépense/amusement. Le jeune se monte une armée plus ou moins à tâtons, recyclant éventuellement des bonshommes hérités ou rachetés, en ajoutant une paire de gros kits qui ont l'air kioules. Si à l'usage il joue plus ou moins toujours de la même manière, ce sera stagnation et lassitude.

D'où "approche actionnelle" comme on dit dans l'EN (ou "situation-résolution-problème") : vas-y jeune, tu prends ton armée, et tu choisis contre quoi tu veux jouer, pour voir. On tire mission et déploiement GBN pour se donner un cadre, et en voiture.

Partie 1, 1000 pts, bi-objo pitched battle

Jeune : son armée - prince nide de base régén + 25 gaunts ratata + trygon de base régén + 8 stealers nus + 1 garde des cruches + 3 socles de voraces

Moi : trucs pris de ce qui traînait en marge de la partie d'avant - Grosslok & co (570 pts de gitz, manquent que les bioniks), 30 grots, 30 flingboyz, Molork sans relance

Il choisit de me laisser commencer. Histoire de faire passer le message "les frimeurs sont d'un rendement piètre mais ils ne sont pas négligeables", je flingue au tour 1 le garde qui traînait (leçon : gare au déploiement quand on joue des trucs rentables, car ils sont les premiers visés). Molork téléporte ses potes sans incident, chose rare et inutile au demeurant.

Ne sachant pas trop comment manoeuvrer ses gaunts (premier truc : décider quoi faire de son unité, aller tirer ou garder l'objo ?), il ne parvient qu'à freiner son prince, lequel tente un paroxysme hors de portée. Une bordée de frimeurs met fin à ses fonctions avec préjudice extrême ; leçon, s'il avait pu avancer à donf pour son sort, il lui aurait resté la moitié de ses PVs.

J'ai séparé Molork des boyz. Les stealers arrivent par le côté voisin ; j'expose les options : charge combinée sur boyz + weirdo, ou charge sur l'une ou l'autre de ces unités. Je suis abasourdi par son choix de ne charger que le weirdboy, pour dire combien je suis, à force, conditionné par les stats, l'anticipation sur les répercussions et tout le toutim. Ensuite, pour ne pas qu'il soit trop deg' et fasse quelque chose, je chargerai les stealers sans tirer préalablement. Leçon : tant qu'à perdre une escouade, autant embarquer du monde.

Pendant ce temps, le trygon arrive en FeP, et je réalise que c'est dû à une méconnaissance des règles du genre qui se perpétue quand on ne joue qu'entre soi, quand personne ne les sait vraiment dans le petit cercle. En effet, il pensait pouvoir charger ensuite ; ça va de pair avec le projet initial, que j'ai eu toutes les peines à expliquer, d'utiliser la règle de tunnel qui est kioule sur le papier mais complètement conne en pratique, d'autant que ça présuppose un certain bol (que le trygon soit dispo de suite et en premier, soit une chance sur quatre, tout ça pour un bénéfice futur donc hypothétique). Leçon : s'assurer de la validité de la démarche avant que la 'pédégogie' ne vous injecte l'expérience par voie intrarectale.

Bref, avec une liste moyennement à la con, et en faisant preuve de retenue du genre "oké, on va rester sur place et tout mettre sur les voraces à couvert", c'est la tablerase inévitable, car je ne crois aucunement aux vertus d'être artificiellement kioule. Non, pour être constructif, on inclut l'étape 2, sans transition.

Partie 2 : 1000 pts, bi-objo en quarts ; mais cette fois je joue les nides en remaniant une poignée d'options, tandis que le jeune choisit ce qu'il jouera en ork.

Nides : les mêmes, mais en prenant des trucs immatériels pas chers genre 'ennemi juré pour mes potes et moi' et 'roi de la cruche' (une troupe peut arriver par le flanc) sur le prince.
Orks : le jeune choisit deux bandes de 30 boyz, une bande de 15 tankbustas, le sorcier et 4 koptas groflings/2scies.

Il choisit de commencer, a le bol de groflinguer le garde à couvert et à terre : encouragement ! Molork téléporte sa bande au milieu, l'autre bande tient son objo, les tankbustas passent par un côté (on joue sur 2/3 de tablée, 48"*48"). Je n'ai plus que trygon et prince sur la table, le reste arrivera par le flanc.
Tour 2, les koptas se ruent sur le trygon, s'en sortent sans fuir, le sorcier tire une waaagh gratuite, ses boyz courent loin et les premiers engagent le prince. Il est tout content, le prince est ensuite glué. Leçon : y'a moyen !
Tour 2bis, le +1 aux réserves du prince fait venir les stealers et les gaunts ratata. Tir des seconds, charge des premiers, adieu bande qui gardait l'objo, tandis que le trygon disperse les koptas, le prince résistant péniblement. Leçon : ton armée ramone quand elle veut, mais faut réfléchir et lire les Ro0Lz, notamment le fait d'être dispensé de test d'instinct quand on rentre de réserve (FAQ nides).

Là-dessus il est tard, on range, on ferme le local, l'issue n'était pas gravée dans le marbre mais ça allait probablement tourner en trygon qui glue les boyz tandis que le prince périt, en tankbustas qui doivent choisir entre déloger péniblement les stealers / gaunts et aider les potes, et finalement en gaunts qui tiennent l'objo ork tandis que les derniers boyz opés sont rabotés et éloignés de l'objo nide, voire caïman détruits par les stealers.


En fin de compte, ce que j'espérais (on verra plus tard si ça a marché), l'illumination / épiphanie / chemin de Damas : sans acheter quoi que ce soit de plus (ni changer pour un jeu plus pesant comme Warmachine), le jeune découvre qu'il peut faire des trucs de guedin constructifs avec son armée et qu'il y a une dimension un minimum intellect(r)uelle dans 40K.

Voilà mon propos - et en retour, ah ça, je me dois de constater ce qui coince et qu'on rencontre de plus en plus fréquemment depuis une dizaine d'année, indépendamment des écarts à la norme genre "jeune talent" ou "cas désespéré" qui ont toujours existé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit apo au cloube de Haguenau 02 avril 2011
» La maj du mardi 19 avril 2011 :D
» Banner Saison 2 - 4 Avril 2011
» Haiti-douane; la recolte est bonne
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Orkatitude :: Orkatitude :: Récits et Rapports de batailles-
Sauter vers: